Une histoire complexe d’attirances-répulsions

Résumé

La présente étude porte sur la réception du Surréalisme par La Nouvelle Revue française dans les années 1924 à 1940. Nous montrerons l’évolution du jugement de la N.R.F. à l’endroit des fidèles au Surréalisme durant cette époque de « crise » de la culture. Autrement dit, comment les répulsions l’ont emporté sur les attirances dans les rapports de ces deux groupes anticonformistes. Nous nous penchons aussi sur l’apport positif de leur rencontre pour la culture française dans les domaines littéraires et artistiques : une pratique nouvelle de la critique, l’essor du genre « essai », l’actualité des théories théâtrales d’Antonin Artaud et l’influence toujours visible du Surréalisme sur le cinéma mondial.

Mots clés